Présentation

L’Agence France-Presse, avec près de deux siècles d’expérience au cœur de l’actualité mondiale, fait partie des trois agences mondiales d’information existant actuellement.
Généraliste et multimédia, l’AFP est présente dans 165 pays.
L’information qu’elle diffuse est traitée à partir de cinq grands centres régionaux (Paris, Hong Kong, Nicosie, Montevideo et Washington), 128 bureaux principaux et des rédactions détachées.
Elle transmet 24 heures sur 24, 365 jours par an, ses dépêches, photos, infographies et vidéos en temps réel, par voie satellitaire ou par internet. L’Agence vend ses services essentiellement aux médias (journaux, chaînes de télévision, radio) mais aussi à des entreprises et des institutions. C’est à partir de ces informations que la presse fabrique ses propres produits. La production est rédigée en six langues principales (français, anglais, espagnol, allemand, portugais, arabe). L’AFP diffuse également ses dépêches en russe, chinois et japonais.

Mère Nature peut être rebelle, destructrice et s'avérer indomptable par l'Homme qui est souvent sa première victime.

Ses colères se manifestent à travers des catastrophes climatiques comme celles des trois dernières années : décembre 2004, le tsunami en Asie du sud ; septembre 2005, les ouragans aux États-Unis et en Amérique Centrale; octobre 2005, le tremblement de terre à la frontière indo-pakistanaise.Inondations, sécheresse, incendies, désertification des régions les plus arides : c'est vrai la Nature nous blesse mais en retour, l'Homme la martyrise.

On parle de « choc » entre les activités humaines et la biosphère, c'est-à-dire l'ensemble du monde vivant terrestre. La déforestation est un facteur déterminant de l'érosion de la biodiversité ; au même titre que la surexploitation des ressources naturelles, qui pour certaines ne sont pas renouvelables, comme le pétrole. Parmi les énergies de substitution, le nucléaire a ses adeptes même si on se souvient de la catastrophe de Tchernobyl, responsable depuis 20 ans de 4 000 morts et de la contamination de milliers de kilomètres carrés.

Le réchauffement de la planète qui est partiellement imputable à l'Homme avec le rejet croissant de gaz à effet de serre, est lui aussi cause de bien des maux. La pollution atmosphérique est devenue un véritable fléau en zone urbaine. Également pointée du doigt, l'agriculture intensive moderne. Recours aux pesticides, aux engrais de synthèse, aux OGM : la nature se façonne un peu plus, chaque jour, artificiellement.
arton123.jpg
France