Présentation

France
arton46.jpg

Juan Manuel Castro Prieto est né à Madrid. Il vit encore dans la capitale espagnole, et est représenté par l’agence VU’, basée à Paris. Après avoir, à Cuzco, réalisé, à partir des plaques de verre originales, les tirages des photographies de Martin Chambi qui nous permirent de découvrir cet immense portraitiste des années trente, il se prit de passion pour le Pérou, explorant, photographiant le pays durant une dizaine d’années. Il travaille aujourd’hui principalement en couleur, dans une tonalité très personnelle qui, d’Ethiopie en Inde, lui permet de jouer sur la lumière et sur les teintes. Sa carrière a été récompensée par plusieurs prix.

«Avec le soutien de l'agence VU'»

Juan Manuel Castro Prieto a, sans vraiment le savoir, illustré une réalité qui nous est chère ici à La Gacilly. Celle qui veut que l’homme, où qu’il habite, où qu’il aille, côtoie la nature de près ou de loin. Dans ces photos, elle est présente sous l’une de ses formes les plus emblématiques : un arbre. Dans la mythologie grecque, Ulysse avait taillé son lit dans un olivier géant situé au centre de sa demeure. Ce mythe et le travail sensible de Castro Prieto montrent la même vérité. À savoir que la nature est au coeur de la vie de l’Homme. Elle peut être un refuge, ou un repaire. Elément indispensable à sa vie, l’humain se doit de la protéger, de la conserver et de s’y ressourcer. Cette réalité n’a pas changé au cours des millénaires, et la sagacité des clichés de Castro Prieto sont là pour nous le démontrer. A l’instar du héros d’Homère, Castro Prieto a fait son odyssée. La sienne l’aura mené en Inde, en Ethiopie, sur l’île de Sumatra et jusque dans les sommets du Vanuatu.