Présentation

« Le rivage de Ghoramara porte les traces d’un monde disparu ». « Avec le recul du littoral et la disparition de la végétation, apparaît un paysage à la beauté étrange. J’ai fait le choix de faire poser les habitants sur le rivage, ce qui rend la beauté des lieux encore plus irréelle. Et pourtant, ces scènes sont bien réelles. Elles témoignent d’un monde qui va disparaître. Elles illustrent le sort tragique de ces habitants qui n’auront un jour d’autre choix que de quitter leur île. Un jour, cette île où ils ont vu le jour ne sera plus qu’un souvenir. La mer engloutit leur passé, alors que leur futur semble bien incertain. » Daesung Lee […]
©-Daesung-Lee.jpg
France