Présentation

France
Nyani-Quarmyne.jpg
N’en déplaise à Donald Trump, le réchauffement climatique est bien réel. Et la montée des eaux est l’une des conséquences les plus concrètes que l’on puisse trouver sur le globe. La côte ghanéenne en est l’un des exemples les plus flagrants. Nyani Quarmyne, basé à Accra, est parti à la rencontre des habitants des villages de pêcheurs du sud du pays : celles et ceux qui, par manque de moyens, sont obligés d’abandonner leurs foyers avant qu’ils ne soient, inéluctablement, emportés par l’océan.