Présentation

« Ma vie, c’est la photographie », déclare avec passion cette jeune femme née en 1980 à Bamako qui reconnait reprendre l’héritage de ses maitres qui photographiaient leurs contemporains dans leur studio. Mais à sa manière. Depuis quelques années, elle installe son studio dans la rue, avec des tissus venus de son Mali natal, un fond particulier, quelques accessoires qu’elle transporte partout avec elle. Les passants s’arrêtent, prennent la pose et laissent ainsi leur empreinte. Ce studio, le temps d’un été, elle l’installera au cœur de La Gacilly pour que les Bretons et les visiteurs retrouvent l’esprit d’une photographie si chère à l’Afrique.
Fatoumata-Diabate.jpg
France