Présentation

France
Arthur-Rimbaud.jpg
Le musée Arthur Rimbaud de Charleville-Mézières possède des trésors qui permettent de dévoiler une face méconnue de l’auteur des « Illuminations ». Poète génial, voyageur, aventurier, trafiquant, il a été aussi photographe. Abandonnant la littérature à l’aube de ses vingt ans, il quitte l’Europe pour des rêves d’Orient. Aden, l’Arabie, puis l’Afrique avec l’Abyssinie. Là, il se prend de passion pour ce nouveau procédé qu’est la photographie, avec la volonté de publier à terme un ouvrage de géographie sur cette région dont il est l’un des premiers blancs à fouler le sol. Ce projet ne verra jamais le jour. Ne restent que de très rares clichés, rarement montrés au public, qu’il avait envoyés par courrier à sa famille en 1883. Des images émouvantes pour percer un peu plus les contours mystérieux d’un homme épris d’absolu…