Présentation

Gerry Ellis est photojournaliste spécialiste des animaux ainsi que le fondateur et directeur d’une association américaine pour l’éducation des enfants dans le monde.

«Ours noir et blanc» découvert en 1869 par le père David, missionnaire français au Sichuan, le panda fascine immédiatement les naturalistes du monde entier.

On sait qu’il est appelé «ours-chat» par les chinois, qu’il se nourrit d’une bonne trentaine de kg de bambou par jour et qu’il a des difficultés à se reproduire ; on sait aussi que sous son air de peluche aux habits bicolores, aux oreilles rondes et aux yeux noircis, c’est un animal très dangereux.

Mais, manque d’appétit sexuel, déforestation, flancs des montagnes du Sichuan comme lieu de vie exclusif, en font l’un des animaux les plus rares au monde et l’emblème des espèces menacées : environ 1 600 individus seulement resteraient à l’état sauvage. Ils sont donc si peu nombreux que chaque naissance est un événement. Dans ce contexte, les photographes Gerry Ellis et Katherine Feng ont suivi le travail de scientifiques et de vétérinaires dans le Centre de recherche et conservation des grands pandas (CCRCGP) de Wolong, véritable «centre de reproduction» et donc de sauvetage de l’animal. On y découvre l’apprentissage de l’instinct maternel des mamans pandas prodigué par des chercheurs aux méthodes étonnantes mais convaincantes, ainsi que les soins apportés aux petits pour les aider à survivre après la naissance. On y voit encore, à côté de la maternité, une sorte d’école pour les jeunes pandas, avec aire de jeu, pour apprendre la vie à l’état de nature.

En parallèle, Hou Yimin a rapporté des images exceptionnelles de pandas en liberté. Le photographe s’est rendu avec une équipe de spécialistes de la préservation de la nature dans la forêt primaire du Wolong, où se trouve la réserve du même nom. Là, à plus de 3 000 mètres d’altitude, il s’est approché, à force de patience et de persévérance, au plus près de cet animal pour le suivre au fil des saisons, six ans durant. Il nous donne à voir le spectacle fascinant de cet animal s’abandonnant, en pleine nature et en liberté, à sa vraie vie. S’il est d’apparence paisible, le panda sait aussi montrer toute la force de son agressivité dès qu’il sent l’approche du danger ou de l’inconnu.
arton114.jpg
France