Présentation

France
arton120.jpg
Olivier Grunewald traque les plus beaux paysages et les lumières exceptionnelles depuis plus de 20 ans. Ses travaux sur les tortues marines de Guyanes, ou encore sur les aurores boréales, ont été récompensés par trois World Press, en 1995, en 2002 et 2004. Olivier est également l’auteur de plusieurs livres dont le plus récent, sur l’Islande, est paru en 2011.

«Les fous !», s’écrie-t-on à propos de ces passionnés qui, comme Olivier Grunewald, sont prêts à tout quitter pour partir à l’assaut des volcans. Ces fous sont irrésistiblement attirés par la puissance suprême de la Terre, des scénarios de création du monde, et par la sensation de marcher sur un sol plus jeune qu’eux. Le coeur de ces aventuriers chavire au bord de torrents de laves incandescentes, s’emballe au rythme des gerbes de matières en fusion. Emus par tant de beauté et bercés par le ressac du magma, ils s’endorment sur les entrailles encore chaudes de l’écorce terrestre. La Terre a de quoi satisfaire leur douce folie : elle compte près de 1 500 volcans actifs et chaque jour, 10 à 30 d’entre eux sont en éruption. Les volcans font peur, les volcans fascinent ; ils sont à l’origine de l’évolution du globe terrestre, de l’atmosphère, des océans et des continents.

Dans le feu des éruptions, Olivier Grunewald, après avoir consacré dix ans de sa vie à courir les volcans de la planète, nous rapporte des images éclatantes, hors du temps, des entrailles rougeoyantes de la Terre. Du Kilauea, à Hawaï, projetant, depuis 1984, dans l’océan ses griffes de feu, à l’Ol Doinyo Lengaï, en Tanzanie, dont les laves ont la particularité de blanchir en refroidissant, cette exposition montre d’abord les derniers espaces naturels que la main de l’homme ne pourra jamais violer !

«Au fou !», dit-on alors de ces hommes qui, après avoir fui ou subi la colère de leur volcan, reviennent coûte que coûte vivre sur ses flancs, car ses cendres fertiles les nourrissent chaque année. Mais pas si fous sont ceux qui savent que l’existence des volcans sur terre est le prix à payer pour habiter une planète chaude, vivante et hospitalière.