Présentation

Considéré comme le « père » de la photographie africaine, Seydou Keïta est un précurseur qui commence son activité de portraitiste dans le Bamako de 1948. Pour des raisons économiques, celui qui ne sera découvert en Occident que dans les années 1990 ne réalise qu’une prise par séance et uniquement à la lumière du jour. Ses images, prises entre 1949 et 1962, nous offrent un aperçu de la haute société malienne de l’époque. Et aujourd’hui, l’œuvre de Keïta, mort à Paris en 2001, fait toujours référence, connaissant la consécration dans les plus grands musées du monde.
Seydou-Keïta.jpg
France