Présentation

Edouard Elias - Habitats et habitants du morbihan
France
Edouard Elias Photo de profil

Galerie photo

Edouard Elias - Habitats et habitants du morbihan 1
Edouard Elias - Habitats et habitants du morbihan 2
Edouard Elias - Habitats et habitants du morbihan 3
Edouard Elias - Habitats et habitants du morbihan 4
Edouard Elias - Habitats et habitants du morbihan 5
Edouard Elias - Habitats et habitants du morbihan 6
Voir plus de photos
Vernissage de l’exposition des 3 lauréates 2018 du Concours des photographes émergents du Festival Photo La Gacilly avec :
Laetitia Vancon, Joséphine Brueder et Andréa Mantovani.
Au programme : rosé, chips, et Dj set des Femmes aux Fourneaux, le duo féminin et féministe qui vous ambiance le dance floor avec ses galettes vinyl et blé noir (vive la Bretagne), membre du collectif lyonnais Dynastits qui soutient la création artistique féminine sous toutes ses formes…
Week-end inaugural.
A partir de 10h, gratuit.
Dédicaces, soirée festive à partir de 15h place de la Ferronnerie.
Edouard Elias il a vécu dix ans en Egypte avant de rentrer en France en 2009 pour y faire ses études. Il étudie la photographie à l'Ecole Condé de Nancy où il se passionne pour la photographie de guerre. Il a travaillé dans des camps de réfugiés en Turquie, en Birmanie mais aussi à Alep. « Ce n'est pas une tête brûlée, ni un va-t-en-guerre, mais quelqu'un de très posé et consciencieux. Il s'était mis apprendre l'arabe », raconte son professeurs à Nancy, Olivier Cahez. Encore étudiant, il part faire un reportage en Syrie, en août 2012, sans aucune commande. A son retour, il signe avec l'agence Getty et publie sa série « Le Martyre d'Alep » dans Paris Match, Der Spiegel et le Sunday Times. Sur son site, Edouard Elias présente ses deux portfolios de Syrie, dont la série prise lors de la bataille d'Alep à l'été 2012, et une autre de janvier. Son modèle : le photographe russe Yuri Kozyrev, connu pour ses photos en Tchétchénie et en Irak.