Présentation

Miquel Dewever-Plana - D'une rive à l'autre
France
Miquel Dewever-Plana

Galerie photo

Miquel Dewever-Plana - D'une rive à l'autre 1
Miquel Dewever-Plana - D'une rive à l'autre 2
Miquel Dewever-Plana - D'une rive à l'autre 3
Miquel Dewever-Plana - D'une rive à l'autre 4
Voir plus de photos
Un stage de 2 jours du 22 au 23 septembre 2018 à destination des photographes en voie de professionnalisation, où seront abordées les notions de projet photographique, de terrain, d’équipement, d’éthique, de protection et de diffusion des œuvres produites…

Tarif : 150€ hors hébergement et restauration. Inscription préalable obligatoire au 02.99.08.68.00
Rencontre avec le photoreporter Edouard Elias - En partenariat avec Cinémanivel
18h30, au Cinémanivel, à Redon – Entrée libre
Miquel Dewever-Plana entreprend des études de biochimie avant de voyager à travers l’Amérique centrale. Depuis le milieu des années 1990, il partage le quotidien de communautés indigènes. Il est l’auteur du livre L’autre guerre, aux éditions du Bec en L’air. Il est représenté par l’agence VU. Alma, une enfant de la violence, wedocumentaire qu’il a réalisé avec Isabelle Fougère, a remporté le Visa d’or 2013 du webdocumentaire.
D’une rive à l’autre : entre 2013 et 2015, le photographe séjourne plusieurs mois dans les villages enclavés de Tahluwen, en pays Wayana et Camopi, Teko et Wayãpi. Autour des notions d’identité, de territoire et de mémoire, il collecte, dans l’intimité, des récits de vie tout en faisant poser les témoins pour des portraits, en tenue traditionnelle et occidentale. Miquel renverse les codes, ceux de la photographie anthropométrique du XIXe siècle pour laquelle le portrait était une fenêtre sur l’âme humaine, mais celle des « autres », criminels, malades, « sauvages », révélateur d’une société croyant pouvoir hiérarchiser les Hommes en classes, catégories et.. races. C’est aussi une référence à Edward Sheriff Curtis et son travail sur les nations indiennes d’Amérique du Nord. Dans ses diptyques, chaque portrait renvoie face à face les essentialistes de tout bord. La minutieuse enquête de Miquel nous permet d’accéder aux personnes dans leur singularité.