Présentation

France - Né en 1955
L'incroyable Odyssée des Papillons Monarques

C’est l’histoire d’un voyage, d’une incroyable migration comme le monde animal en compte peu. Lorsque l’hiver approche, des millions de papillons monarques quittent le nord de l’Amérique et leur royaume de la région des Grands Lacs, et voyagent pendant deux mois à un rythme de 75 kilomètres par jour jusqu’aux forêts d’oyamels des montagnes du centre du Mexique. Sur les hauteurs de l'État du Michoacán, ces insectes viennent se réfugier dans ce que les scientifiques se plaisent à surnommer « le palais d’hiver ». Fuyant les températures glaciales qui s’installent sur la partie septentrionale du continent, les monarques parcourent jusqu’à 5000 kilomètres pour venir hiverner sur les troncs et les branches de ces immenses pins.
Mais la longévité d’un papillon ne dépassant que rarement les cinq semaines, les papillons qui entreprennent le voyage du retour ne sont que les lointains descendants de ceux qui ont effectué celui de l’aller. Plus merveilleux encore : chaque année, à la fin de l’été, les monarques donnent naissance à une génération spéciale dite Methuselah, ou Mathusalem. Contrairement aux autres, celle-ci peut vivre jusqu’à huit mois, et ainsi participer aux deux voyages. Comme si les humains pouvaient donner naissance, sur commande, à des enfants ayant une longévité de plusieurs centaines d’années.
Pascal Maitre s’est rendu dans les sanctuaires mexicains de ces papillons monarques menacés d’extinction par une déforestation endémique. Un fléau endigué avec succès par l’action du WWF Mexico, soutenu par la Fondation Yves Rocher dans sa politique de reforestation.

JARDIN DES MARAIS

En partenariat avec la Fondation Yves Rocher.
Pascal Maitre_FestivalPhotoLaGacilly2021
Pascal Maitre_FestivalPhotoLaGacilly2021

Exposition

Pascal Maitre_FestivalPhotoLaGacilly2021
Le monde de demain C’est l’histoire d’un voyage, d’une incroyable migration comme le monde animal en compte peu. Lorsque l’hiver approche, des millions de papillons monarques quittent le nord de l’Amérique et leur royaume de la région des Grands Lacs, et voyagent pendant deux mois à un rythme de 75 kilomètres par jour jusqu’aux forêts d’oyamels des montagnes du centre du Mexique. Sur les hauteurs de l'État du Michoacán, ces insectes viennent se réfugier dans ce que les scientifiques se plaisent à surnommer « le palais d’hiver ». Fuyant les températures glaciales qui s’installent sur la partie septentrionale du continent, les monarques parcourent jusqu’à 5000 kilomètres pour venir hiverner sur les troncs et les branches de ces immenses pins.
Mais la longévité d’un papillon ne dépassant que rarement les cinq semaines, les papillons qui entreprennent le voyage du retour ne sont que les lointains descendants de ceux qui ont effectué celui de l’aller. Plus merveilleux encore : chaque année, à la fin de l’été, les monarques donnent naissance à une génération spéciale dite Methuselah, ou Mathusalem. Contrairement aux autres, celle-ci peut vivre jusqu’à huit mois, et ainsi participer aux deux voyages. Comme si les humains pouvaient donner naissance, sur commande, à des enfants ayant une longévité de plusieurs centaines d’années.
Pascal Maitre s’est rendu dans les sanctuaires mexicains de ces papillons monarques menacés d’extinction par une déforestation endémique. Un fléau endigué avec succès par l’action du WWF Mexico, soutenu par la Fondation Yves Rocher dans sa politique de reforestation.

JARDIN DES MARAIS

En partenariat avec la Fondation Yves Rocher.