Présentation

Allemagne - Née en 1977
Les gardiens de la biodiversité

Documentariste, photographe et aventurière, connue pour ses images exceptionnelles des volcans du Vanuatu et des ethnies de Papouasie- Nouvelle-Guinée, la photographe allemande Ulla Lohmann a la nature au cœur. « Depuis mon enfance, aime-t-elle répéter, j’ai appris à lire les traces dans la forêt, à comprendre le rythme des saisons, celui des animaux. » C’est donc sans surprise que la Fondation Yves Rocher lui a confié cette mission photographique d’immortaliser ceux qui, à Madagascar, luttent pour la préservation d’un espace naturel menacé. Car sur cette île d’Afrique australe, la déforestation est un désastre : exploitation du bois précieux, feux de brousse, le pays a perdu presque la moitié de sa surface naturelle forestière ces soixante dernières années. Ulla Lohmann s’est rendue sur le site d’Antrema, au nord-ouest de Madagascar, une réserve bio-culturelle de 20 660 hectares protégée par la communauté de Sakalava. Ici, les lémuriens, une espèce en voie de disparition, sont considérés comme des êtres sacrés et donc protégés, et les coupes sauvages de bois sont sévèrement réprimées. Sur la côte opposée, dans la région d’Analanjirofo, la reforestation est devenue cause régionale : des familles entières s’activent, avec le soutien des ONG, à replanter des girofliers ou des arbres fertilitaires, qui génèrent des revenus complémentaires. Un road-movie comme un hymne à la vie.

JARDIN DES MARAIS

En partenariat avec la Fondation Yves Rocher.
Ulla_Lohmann_FestivalPhotoLaGacilly2021
Ulla_Lohmann_FestivalPhotoLaGacilly2021

Exposition

Ulla Lohmann_FestivalPhotoLaGacilly2021
Le monde de demain Documentariste, photographe et aventurière, connue pour ses images exceptionnelles des volcans du Vanuatu et des ethnies de Papouasie- Nouvelle-Guinée, la photographe allemande Ulla Lohmann a la nature au cœur. « Depuis mon enfance, aime-t-elle répéter, j’ai appris à lire les traces dans la forêt, à comprendre le rythme des saisons, celui des animaux. » C’est donc sans surprise que la Fondation Yves Rocher lui a confié cette mission photographique d’immortaliser ceux qui, à Madagascar, luttent pour la préservation d’un espace naturel menacé. Car sur cette île d’Afrique australe, la déforestation est un désastre : exploitation du bois précieux, feux de brousse, le pays a perdu presque la moitié de sa surface naturelle forestière ces soixante dernières années. Ulla Lohmann s’est rendue sur le site d’Antrema, au nord-ouest de Madagascar, une réserve bioculturelle de 20 660 hectares protégée par la communauté de Sakalava. Ici, les lémuriens, une espèce endémique en voie de disparition, sont considérés comme des êtres sacrés et donc protégés, et les coupes sauvages de bois sont sévèrement réprimées. Sur la côte opposée, dans la région d’Analanjirofo, la reforestation est devenue cause régionale : des familles entières s’activent, avec le soutien des ONG, à replanter des girofliers ou des arbres fertilitaires, qui génèrent des revenus complémentaires. Un road-movie comme un hymne à la vie.

JARDIN DES MARAIS

En partenariat avec la Fondation Yves Rocher.