La programmation

 au 
Olaf Otto Becker Festival Photo La Gacilly Une Lecture du paysage
2018
2 juin
30 septembre
L'édito de ...

LE FESTIVAL PHOTO LA GACILLY A 15 ANS...

... Au fil du temps, il s’est imposé dans le paysage photographique français et international. Son credo, toujours d’actualité, est d’exprimer, grâce au regard des photographes, les grands enjeux environnementaux et sociétaux liés à la mondialisation.

En 15 ans, La Gacilly a accueilli 3,3 millions de visiteurs, prouvant, si besoin est, que la culture est source d’attractivité territoriale en milieu rural.

• Ce succès, nous le devons, bien sûr, au talent de plus de 300 photographes inter- nationaux exposés pendant ces 15 ans ;

• Ce succès, nous le devons à nos partenaires publics : Ministère de la Culture, Conseil régional de Bretagne, Conseil départemental du Morbihan, Communauté de communes de l’Oust à Brocéliande, Commune de La Gacilly ;

• Ce succès,…
Lire la suite

UNE VISION SINGULIERE DU PATRIMOINE

L’importance d’un patrimoine, qu’il soit bâti, culturel ou naturel, naît de la valeur que lui accordent les gens et des usages qu’ils en font. Elle tient bien sûr à la pertinence des objets exposés et à la qualité des lieux visités mais aussi aux significations et représentations incarnées par ces objets et lieux. Aujourd’hui c’est la société elle-même, et non plus les seuls experts, qui décide de ce qui « fait patrimoine ». Une notion qui englobe désormais des lieux mais aussi des événements alternatifs (friches industrielles, quartiers urbains revisités, festivals, manifestations de street art...) qui font sens pour tous.

Le Festival Photo La Gacilly tire sa force de sa relation au public. Il illustre au mieux cet élargissement de la notion de patrimoine qui permet la reconnaissance de nouveaux « territoires patrimoniaux ». Si, au l du temps, il est devenu une destination de renommée nationale et internationale pour les touristes de tous horizons en séjour en Bretagne, il…
Lire la suite

Commissaire des expositions et Directrice artistique du festival

« À quoi bon avoir une maison sur une planète qui n’est plus habitable ? »

Henry David Thoreau (1817-1862)

Sur cette Terre où nous vivons, les hommes ont longtemps cru qu’elle était éternelle, que ses ressources étaient inépuisables. Ils l’ont explorée, ils l’ont creusée, ils l’ont transformée, ils l’ont finalement épuisée.

Il y a 15 ans, le Festival Photo La Gacilly était créé pour faire prendre conscience, par la force de l’image, de la beauté si fragile de notre planète, malmenée par une industrialisation effrénée, bouleversée par l’urbanisation, appauvrie par l’exploitation des sols. Les yeux des photographes se sont posés, en douceur ou en révolte, pour magnifier, documenter, interpeller, ou tout simplement mettre en évidence ce lien vital qui unit les hommes à la nature. Les plus grandes signatures de la photographie contemporaine nous ont accompagnés tout au long de ces années : ils sont, à leur manière, des gardiens protecteurs de notre

Terre. Sans leurs clichés, sans leur volonté de faire savoir, sans leur sensibilité, sans leur implacable vision de notre société en devenir, nous n’aurions pas cette même faculté d’émerveillement…
Lire la suite

Les commandes
Edouard Elias - Habitats et habitants du morbihan
Il est l’un des talents bourgeonnants du photojournalisme français. Edouard Elias, qui s’est notamment illustré par son incroyable travail sur les puits de pétrole en Irak et sur la Légion Etrangère déployée en Centrafrique, est en charge de la commande du Conseil départemental du Morbihan autour, cette année, du thème : « Habitats et Habitants ». De la maison de pécheur nichée dans le golfe aux cités de Vannes ou de Lorient en passant par les villages et hameaux les plus reculés des campagnes bretonnes, cette approche sociologique permet de mettre en perspective la pluralité des logements du département et, par conséquent, la diversité de celles et ceux qui y habitent. Passionné par toutes les formes de la photographie, maniant aussi bien le numérique que le lm argentique, Edouard Elias a choisi de travailler au panoramique et au moyen format pour réaliser cette commande.

Avec le soutien du Conseil départemental du Morbihan.
Phil Moore - Les gardiens du territoire
Antony Bureau, dans son champ à L’Angevinière, dans les Mauges. Après avoir repris la ferme de ses parents, ce jeune agriculteur en biodynamie a entrepris de replanter des haies sur son exploitation afin de recréer un bocage d’élevage pour ses 33 vaches.

Les agriculteurs étaient plus de quatre millions au début des années 1960. Ils sont un peu moins de 900 000 aujourd’hui. Partout dans l’hexagone, le nombre d’exploitations dégringole : la moitié a disparu en 20 ans. Mais plus qu’un simple drame économique ou alimentaire, la disparition des paysans en France entraîne une défiguration de nos paysages et de notre patrimoine terrestre, car l’exploitation des terres signifie de facto leur entretien. Pour sa 3e commande, la Fondation Yves Rocher a mandaté le photojournaliste britannique Phil Moore pour sillonner trois grandes régions françaises : l’Auvergne, la Bretagne et la Loire, et suivre le travail de ces femmes et ces hommes qui ont décidé de planter sur leur territoire des haies végétales qui permettent de redonner vie au bocage, de retenir les eaux, de revitaliser la terre...

Avec le soutien de la Fondation Yves Rocher.
Emanuele Scorcelletti - L'esprit de l'arbre
Janni, 14 ans, fait partie des 820 élèves de l’école de Vijayamangalam, un établissement disposant d’un programme de plantation soutenu par GreenHands, de la Fondation Isha. Garçons et filles s’affirment comme les protecteurs des plants qu’ils font germer, qu’ils arrosent avec soin, qu’ils veillent, qu’ils voient pousser et s’élancer.

« Celui qui plante un arbre plante un espoir ». Pour vérifier l’adage, un maître spirituel indien, Sadhguru, a relevé le pari fou de planter 100 millions d’arbres d’ici 2020 dans le Tamil Nadu, l’une des régions les plus arides du pays. Difficile en effet d’imaginer que ces paysages décharnés, victimes de la déforestation et du réchauffement climatique, accueillaient autrefois une terre vivante et verte, parsemée de forêts primaires. En automne 2017, Emanuele Scorcelletti, portraitiste de talent mais reporter dans l’âme, est parti à la rencontre de ces femmes et de ces hommes qui ont entrepris de reverdir les déserts et de redonner vie à leur agriculture. Au plus près des populations, il a photographié ces bénévoles qui élèvent des milliers de plants dans leurs pépinières, suivi ces écoliers devenus les nouveaux ambassadeurs d’une économie verte, partagé l’existence d’un monde paysan qui prône désormais la polyculture, où l’arbre est roi. Au nom d’une spiritualité ancestrale. Contre le catastrophisme.

Avec le soutien de la Fondation Yves Rocher.
Brent Stirton - Quand la forêt renaît
Welewahud a 75 ans. Il est né dans cette vallée, près d’Adisewarat, dont il est aujourd’hui le gardien. Plus jeune, il se souvient de la couleur ocre d’un paysage aride et désertique, désormais remplacé par de verdoyantes collines. Cette nouvelle forêt bénéficie directement aux fermes situées en contrebas.

Photojournaliste émérite, acteur engagé dans la protection de la faune africaine et compagnon de route de La Gacilly, Brent Stirton s’est rendu dans le nord de l’Ethiopie, près de la frontière avec l’Erythrée. Au cœur de vallées ciselées par de gigantesques ambas, le photographe sud-africain a documenté le combat de Green Ethiopia, soutenu par la Fondation Yves Rocher, dans la reforestation de cette région rurale, à l’heure où le pays entier s’est lancé dans une politique de modernisation, financée par de grands groupes industriels chinois. Ici, l’action fondamentalement écologique de planter un arbre s’accompagne d’un geste social et économique. En reboisant peu à peu ces terres arides, c’est tout un écosystème humain et naturel qui renaît avec la forêt.

Avec le soutien de la Fondation Yves Rocher
Les résidences
Catalina Martin-Chico - Avoir 15 ans à La Gacilly
En résidence pendant deux mois pour le Festival de La Gacilly, la photojournaliste franco-espagnole Catalina Martin-Chico s’est penchée sur la jeunesse gacilienne et plus particulièrement sur cette question: que signifie avoir 15 ans dans un village aujourd’hui ? À l’heure où le gouvernement vient d’établir la « majorité numérique » à cet âge-là, la photographe, elle, s’intéresse aux questionnements particuliers que se posent les adolescents vivant dans un milieu rural comme celui de La Gacilly, de la Chapelle-Gaceline et de Glénac. On sort à peine du monde de l’enfance, on reste attaché au cocon familial, mais on commence à s’ouvrir au monde extérieur, à se forger des amitiés solides, à découvrir les plaisirs de la vie. Et on s’interroge. Rester ? Partir ? Partir où, et pour faire quoi ? Une période cruciale et souvent complexe dans la vie d’un jeune où, souvent trop tôt, il est amené à faire des choix déterminants pour son avenir. En partageant leur quotidien, la photographe est entrée, avec cette douceur qui caractérise ses images, au plus profond de l’âme de cette jeunesse.

Mais aussi ...

Image sans frontière

Les beautés de la Terre

Le collectif Image Sans Frontière, association internationale de photographes et partenaire du Festival Photo La Gacilly depuis ses débuts, a fait appel à ses membres, comme chaque année, a n d’illustrer notre thématique sur la fragilité de notre Terre. La diversité de ses peuples, la force éclatante de ses paysages grandioses sont à découvrir avec les 20 photos sélectionnées par les membres de ce collectif qui, par-delà les frontières, rassemble les amoureux de la photographie.

Festival Photo Des Collégiens Du Morbihan

Développé depuis 6 ans en partenariat avec le Conseil départe- mental du Morbihan, le programme des Collégiens au Festival propose à 16 collèges et plus de 350 élèves un parcours pho- to accompagné sur toute l’année scolaire par un photographe professionnel en résidence. Le travail réalisé en atelier autour d’une thématique en lien avec le thème du Festival Photo La Gacilly donne lieu à une exposition inédite programmée dans le in du festival. Pour cette édition consacrée à la Terre, les élèves ont travaillé sur la thématique: «l’Empreinte(s)». Parler d’em- preinte(s), c’est en effet parler d’écologie (empreinte terrestre), d’identité (empreinte digitale, empreinte du territoire sur le festi- val et du festival sur le territoire) mais aussi de formes et d’écri- tures, puisque la photographie est elle-même, intrinsèquement, une forme d’empreinte de la lumière sur le papier. À découvrir...

Nos évènements
22 juin 20h30 Projection en partenariat avec Arte et Cinémanivel : La Russie dans l’objectif un documentaire inédit de Alexander Abaturov : la Russie à travers le regard de photographes russes contemporains.… En savoir plus
23 juin 05h30 Stage Photo Nature en immersion avec Emmanuel Berthier
Au lever du jour, partez en kayak avec un expert de la photo nature sur l’un des plus beaux terrains de jeu de Bretagne !
De 5h30… En savoir plus
27 juin 10h30 Atelier héliogravure avec Edouard Elias et l’Atelier Hélio’G / Fanny Boucher - En partenariat avec Cinémanivel : 3 ateliers jeune public et 1 atelier adulte pour découvrir cette technique d’… En savoir plus
27 juin 18h30 Rencontre avec le photoreporter Edouard Elias - En partenariat avec Cinémanivel
18h30, au Cinémanivel, à Redon – Entrée libre
En savoir plus

La presse en parle

Largement Culture # 6 dont le thème est "Patrimoine et Culture" avec nos invités :
 
Pascal Février, président de l'association Tamatéa56 et capitaine du bateau du même nom, Manue et patrice du Naïa Muséum de Rochefort-en-Terre, Auguste Coudray, président du Festival Photo de la Gacilly...
 

Galerie photo

Andrea Mantovani - Le Chant du Cygne (Bialowieza Forest) 1
Andrea Mantovani - Le Chant du Cygne (Bialowieza Forest) 2
Brent Stirton - Quand la forêt renaît 1
Brent Stirton - Quand la forêt renaît 2
Catalina Martin-Chico - Avoir 15 ans à La Gacilly 1
Catalina Martin-Chico - Avoir 15 ans à La Gacilly 2
Catalina Martin-Chico - Avoir 15 ans à La Gacilly 3
Catalina Martin-Chico - Avoir 15 ans à La Gacilly 4
Chris Jordan - Intolérable beauté 1
Chris Jordan - Intolérable beauté 2
Claudia Andujar - Complainte amazonienne 1
Claudia Andujar - Complainte amazonienne 2
Edouard Elias - Habitats et habitants du morbihan 1
Edouard Elias - Habitats et habitants du morbihan 2
Edouard Elias - Habitats et habitants du morbihan 3
Edouard Elias - Habitats et habitants du morbihan 4
Edouard Elias - Habitats et habitants du morbihan 5
Edouard Elias - Habitats et habitants du morbihan 6
Emanuele Scorcelletti - L'esprit de l'arbre 1
Emanuele Scorcelletti - L'esprit de l'arbre 2
Emanuele Scorcelletti - L'esprit de l'arbre 3
Emanuele Scorcelletti - L'esprit de l'arbre 4
Emil Gataullin - Douce russie 1
Emil Gataullin - Douce russie 2
Fausto Podavini - La fin d'un monde 1
Fausto Podavini - La fin d'un monde 2
Frédéric Delangle - Hiver indien 1
Frédéric Delangle - Hiver indien 2
Frédéric Delangle - Hiver indien 3
Jan C. Schlegel - Monstres et dragons 1
Jan C. Schlegel - Monstres et dragons 2
Jean Gaumy - D'après nature 1
Jean Gaumy - D'après nature 2
Josephine Brueder - La Gacilly 1
Josephine Brueder - La Gacilly 2
Laetitia Vancon - La Gacilly 1
Laetitia Vancon - La Gacilly 2
Michael Nichols - Sauvage 1
Michael Nichols - Sauvage 2
Michael Nichols - Sauvage 3
Miquel Dewever-Plana - D'une rive à l'autre 1
Miquel Dewever-Plana - D'une rive à l'autre 2
Miquel Dewever-Plana - D'une rive à l'autre 3
Miquel Dewever-Plana - D'une rive à l'autre 4
Olaf Otto Becker - Une lecture du paysage 1
Olaf Otto Becker - Une lecture du paysage 2
Olaf Otto Becker - Une lecture du paysage 3
Patrick Tourneboeuf - Next City - Beijing 1
Patrick Tourneboeuf - Next City - Beijing 2
Patrick Tourneboeuf - Next City - New Delhi 1
Patrick Tourneboeuf - Next City - New Delhi 2
Phil Moore - Les gardiens du territoire 1
Phil Moore - Les gardiens du territoire 2
Philippe Bourseiller - Ice 1
Philippe Bourseiller - Ice 2
Shana & Robert Parkeharrison - Un monde irréel 1
Shana & Robert Parkeharrison - Un monde irréel 2
Spike Walker - Plus grand que la vie 1
Spike Walker - Plus grand que la vie 2
Stéphane Couturier - Climat de France
Thomas Pesquet - Mine d’extraction de sodium
William Albert Allard - Aux racines de l'amérique 1
William Albert Allard - Aux racines de l'amérique 2
test
Sous-titre test
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce sit.